Nager sur la Grande barrière de corail – Cairns (Queensland)

Blog grande barriere corail 1

En atterrissant à l’aéroport de Melbourne, le touriste est accueilli par une multitude de panneaux d’informations à l’effigie de koalas et kangourous, les plus « cute » des symboles de l’Australie. Mais parmi cette faune si exotique existe un autre animal auquel on ne pense pas lorsque l’on énumère les drôles d’animaux de l’île-continent : le corail.

Au nord du pays s’étend la « Grande Barrière de corail », le plus grand récif corallien de la planète comptant près de 2.900 récifs, aussi la plus grande structure d’organismes vivant au monde, visible depuis l’espace.

Le corail, étrange animal de l’Australie

Blog grande barriere corail 2

Si les koalas sont clairement de petits mammifères ayant quatre pattes et deux oreilles, il est plus difficile d’expliquer ce qu’est le corail, ensemble de cellules vivant en colonies et se mélangeant pour former d’immenses tableaux aux milliers de couleurs.

Partir en excursion sur la barrière de corail

Depuis Cairns (Queensland), dans le nord-est de l’Australie, des excursions sont possibles pour découvrir la Grande Barrière de corail, au tuba ou à la bouteille.

L’aventure débute dans la marina où mouille le SeaStar, joli bateau de plaisance pouvant accueillir une petite trentaine de personnes.

Blog grande barrière corail 3

L’accueille y est chaleureux, on enlève ses chaussures et on s’installe sur de confortables banquettes pour y profiter du bon air marin, une tasse de café à la main.

Bien vite la traversée devient plus sportive dans ce bateau survolant presque les vagues de la mer de corail et les estomacs les plus fragiles ne mettent pas longtemps à montrer leurs faiblesses.

Après une heure et demie de traversée, le SeaStar jette l’ancre aux abords d’Hasting Reef, l’un des récifs attribués au tourisme.

Il faut le rappeler, la Grande Barrière de corail est en danger : d’ici moins de quarante ans, vingt pourcents de sa surface auront disparu à cause de la pollution et de la surexploitation des océans.

Blog grande barriere corail 4

Les premiers battements de palmes sont approximatifs, la peur d’immerger son visage dans l’eau n’arrangeant rien à la tâche, mais une fois que la technique est maîtrisée, le plaisir de nager au milieu de ces centaines de poissons prend le dessus.

Nager sur la barrière de corail, entre calme et volupté

Le calme et la sérénité qui règnent au milieu du corail surpassent toutes les peurs et un grand sentiment de paix envahit les sirènes d’un jour.

Les quelques heures passées au milieu du corail et des bancs de poissons passent en coup de vent : raies, poissons-clowns, oursins et étoiles de mer se joignent au bal.

Blog grande barriere corail 5

Nageant dans ce milieu et profitant d’une telle beauté, plonger sur la Grande Barrière de corail est l’occasion de relativiser nos petits soucis de la vie et de se ressourcer dans cet espace coupé du monde : le silence règne ici et rien ne peut perturber ce calme et cette volupté.

Lorsque déjà l’heure de remonter sur le bateau arrive, il est difficile de s’extirper de l’eau où il semble si bon vivre, le retour sur la terre ferme se fait avec un peu de mélancolie pour les uns, autant de nausées pour les autres mais surtout avec l’esprit libéré de toutes contraintes et l’impression d’avoir pu effleurer du bout des doigts ce qu’est le réel bonheur.

empreinte_pas

guillemetDécouvrez d’autres aventures vécues et racontées dans les carnets de voyages disponibles, gratuitement, sur les pages en liens ci-dessous :

couvouestcouvest
couvaustcouvflo
couvouest

Commentaires

  • Cyril

    La barrière de corail est certainement une des plus belles choses à voir !

    Une merveille de la nature et un moment paisible que j’aurais pus rester encore et encore !!!

    Je recommande a toute personne qui visite l’Australie de faire une plongée (simplement avec tuba) pour découvrir l’immensité et la beauté de la nature !

    Aller en Australie sans faire la barrière de corail, c’est comme faire Paris sans voir la tour eiffel, inconcevable 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *