Visiter la prison d’Alcatraz – San Francisco (Californie)

blog alcatraz 1Au même titre que le « Golden Gate Bridge », la prison d’Alcatraz est l’un des plus importants symboles de la ville de San Francisco (Californie), à l’ouest des Etats-Unis d’Amérique.

Niché sur une île d’à peine 9 hectares, le pénitencier tient sa renommée des quelques célèbres gangsters qui y ont séjourné, dont Al Capone.

Fermée en 1963, après vingt-neuf années de service, la prison d’Alcatraz est aujourd’hui un site touristique incontournable, visitée chaque année par plus d’un million de touristes.

Alcatraz, une prison dont on ne s’échappe pas

blog alcatraz 2

Située dans la baie de San Francisco, la prison était réputée comme l’une des plus sûres du pays : officiellement, aucun détenu ne parvint jamais à rejoindre la côte.

Le courant marin et l’eau glacée de la baie sont tous deux des remparts naturellement infranchissables et les détenus bénéficiaient d’eau chaude dans les douches pour qu’ils ne puissent pas s’habituer à la très basse température de l’eau dans laquelle il leur aurait fallu plonger pour s’évader, à la nage, de l’île.

blog alcatraz 4

Alcatraz, la naissance d’un mythe

Si, officiellement, personne ne réussit jamais à s’enfuir, plusieurs personnes ont toutefois tenté leur chance ; comme en 1962, date à laquelle trois détenus parvinrent à s’évader de leurs cellules en s’infiltrant dans les bouches d’aération, dupant les gardiens à l’aide de mannequins profondément endormis sur leurs couchettes. Les trois fuyards ne seront jamais retrouvés et donc présumés noyés; participant ainsi à la création du mythe de la « Prison d’Alcatraz ».

Aujourd’hui ouverte au public, la prison n’accueille plus aucun détenu et est classée monument historique. Elle peut être visitée tout au long de l’année, sur réservation.

Visiter la prison d’Alcatraz

blog alcatraz 5

Pour découvrir «The Rock » (le surnom donné à l’île et à sa prison) il vous faudra rejoindre le « Pier 33 » et prendre place à bord du ferry d’une compagnie habilitée à effectuer la navette jusqu’à l’île ; l’excursion vous coûtera, en 2015, une trentaine de dollars américains, navette et billet d’entrée inclus.

La visite étant très prisée et se faisant par créneaux horaires, il est préférable de réserver longtemps à l’avance par internet.

Arrivés sur place, la visite est libre. Munis d’un audio-guide dans la langue souhaitée les visiteurs peuvent s’aventurer à la découverte du pénitencier et de ses environs.

blog alcatraz 6

L’accueil des prisonniers, les douches, les cellules, la bibliothèque, la cantine, la cour de récréation, les postes de contrôle et de sécurité et le quartier de haute surveillance notamment sont accessibles. La visite, déjà très complète, s’étoffe au rythme des rénovations effectuées grâce à l’argent gagné par la vente des billets.

L’audio-guide est, quant à lui, une mine d’informations sur les conditions de vie des gardiens et des prisonniers, sur les tentatives d’évasion, et l’histoire du rocher et des bâtiments qui le surplombent, le tout agrémenté d’anecdotes et de bruitages qui nous glacent parfois le sang, au milieu de cet endroit où nous ne voudrions pas passer la nuit.

Lorsqu’arrive déjà le moment de regagner la terre ferme, les vieux films de gangster défilent dans nos têtes et la satisfaction d’avoir visité un lieu aussi mythique s’installe, pour ne plus jamais nous quitter.

empreinte_pas

guillemetDécouvrez d’autres aventures vécues et racontées dans les carnets de voyages disponibles, gratuitement, sur les pages en liens ci-dessous :

couvouestcouvest
couvaustcouvflo
couvouest

2 commentaires

  • J’ai dernièrement vu le film Black Mass (Strictly Criminal en France) et j’ai pensé à la prison d’Alcatraz car le personnage sur qui est basé le biopic, James «Whitey» Bulger, a séjourné là bas quelque 9 années. Mais le plus étonnant dans tout ça, est qu’il est revenu visiter les lieux avec sa compagne pendant sa cavale. Voilà pour l’anecdote 🙂

    • Anthony et Cyril

      Je ne connais pas ce film mais je vais essayer de trouver ça. Revenir visiter Alcatraz pendant sa cavale, il faut avoir du cran ! Merci pour cette idée de film, voilà une soirée qui s’annonce pleine de supens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *